Environnement

ENVIRONNEMENT ET AGRICULTURE DURABLE

Amis de la justice mobilise les femmes membres des Associations villageoises d’épargne et de crédit de la filière agrobusiness de protéger l’environnement et écosystème par une agriculture bios afin de lutter contre la dégradation de l’environnement et contre le réchauffement climatique.

Du point de vue stratégique, l’organisation encourage le système de production traditionnel des communautés locales en tenant  compte de l’utilisation efficiente des ressources naturelles, l’application de techniques et méthodes culturales approprié pour le développement durable ELEVAGE de gros et  Petits bétails :

ADJ accompagne les femmes membres des Associations villageoises d’épargne et de crédit dans la mise en œuvre des activités génératrice de revenues à travers l’élevage de Porcs, Poules pondeuses, afin de promouvoir leur autonomisation et la lutte contre la pauvreté, la faim

Les petits exploitants agricoles sont butés à plusieurs défis en RDC. L’ on peut citer en passant un accès limité aux marchés, au crédit, aux conseils, aux informations météorologiques et à la protection sociale. C’est ainsi que AMIS DE LA JUSTICE , offre non seulement des opportunités de recherche participative sur les filières porteuses, mais aussi met à la disposition des femmes des experts locaux spécialisés dans les domaines variés.

une femme membre des Associations Villageoises d’ épargne et de crédit cultive les haricots nains à Walungu.

Amis de la Justice privilégie les questions liées au genre dans la mise en œuvre des business des femmes relatives à l’ agriculture et l’ environnement. Dans les zones rurales d’intervention de ADJ à savoir RUTSHURU, WALUNGU, KAMANYOLA, KATANA et MITI MURHESE les femmes, qui représentent environ 43 % de la main-d’œuvre agricole sont particulièrement défavorisées, avec moins de dotations en outils adéquats et de droits que les hommes. Leurs horaires de travaux agricoles sont aussi de plus en plus surchargées en raison de l’émigration des hommes vers les zones minières d’extraction artisanales. AMIS DE LA JUSTICE propose des politiques et des actions qui favorisent des facteurs productivité et le degré de conservation ou d’épuisement des ressources naturelles. Sur des terres érodées , nous encourageons les femmes à boiser les collines avec des arbres qui enrichissent le sol et dans les entrefaites, elles peuvent cultiver des cultures qui fixent l’ azote. Ainsi elles contribuent à limiter les répercussions de réchauffement climatique sur les moyens de subsistance des agriculteurs et sur l’environnement en général.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *